On parle de nous

La Collection Voyage

Mélina et la chasse au bison

  J’étais intriguée de voir comment Mélina apprenait à se connaître de chapitre en chapitre. Elle et moi, on partage une volonté de s’accepter et de se découvrir. C’est difficile pour moi de reconnaître mes talents. Je comprends mieux l’importance de reconnaître mes talents et de les accepter. La vie te donne des chances. C’est pour ça que de te connaître est important. J’ai aimé ce livre parce que je pouvais me mettre dans les souliers de Mélina et partager son aventure. 

Extrait d’une lettre de Tasha Kaye, métisse

 

Thérèse Carrière, qui aura bientôt 86 ans, est membre de l’Union nationale métisse de Saint-Joseph du Manitoba. Mme Carrière, enseignante et conseillère pédagogique de profession, a été une des premières à lire le roman Mélina et la chasse au bison. Voici ce qu’elle en a dit :

« L’histoire de Mélina pourrait être mon histoire. Comme Mélina, je suis allée de fille métisse timide à jeune femme confiante et fière! »

 

Mélina et la chasse au bison a été lu et approuvé par le comité éducatif composé d’éducateurs et de conseillers pédagogiques de l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba, plus ancien organisme métis au Canada (127 ans d'existence), ayant Louis Riel comme l'un de ses membres fondateurs.

 

For over 45 years, I have worked with students, teachers and support staff in individual classrooms, in schools and school divisions to develop learning strategies that fit students’ learning styles. I have worked in every province and territory in Canada with Métis, First Nations and Inuit communities.

I consider that the books in the Voyage Collection are inspiring and will be supportive to many young people and adults in search of a deeper sense of connection to themselves and to their roots.

 I would recommend the Voyage Collection to all readers, irrespective of background and age as the themes of hope, possibilities, growth, risk-taking for a deeper participation in life are universal themes.

 I am not one to “get lost” in books of fiction but these books are fiction enough to be gripping and reality enough to engage me in the importance of its outcomes.

 A critical part of the student’s world is the impact of the inner as they explore the outer. These books have an impact on both the journey of the inner and the outer for the reader. Simply put “ they inspire possibility thinking.”

Richard W. Puteran, Child & Family counselor

 

Les romans de La Collection Voyage

Cette série est unique puisqu'elle comprend un volet historique habilement intégré dans le récit des différents livres de la série. Il est tout à fait possible de se pencher sur l'histoire du peuple Métis tout en faisant l'étude du roman.

Cette série rejoint bien la réalité des jeunes. Les personnages sont attachants et on peut suivre leur évolution d'un roman à l'autre.  Les jeunes peuvent s'identifier à l'un ou l'autre des personnages non seulement au fil des événements vécus par ceux-ci mais également par l'entremise des émotions ressenties par ces mêmes personnages.

Sylvie Mathers, enseignante

 

J'ai lu avec énormément de plaisir les romans de la collection Voyage. Les jeunes Métis sympathiques que l'on voit grandir dans ces quatre histoires appartiennent réellement à notre époque. Ils vivent des défis qui sauront plaire à tous les lecteurs et lectrices. Pour les élèves des écoles d'immersion, à partir de la 8e année, faites aimer la lecture avec ces romans!

Philippe Le Dorze

Professeur associé à l'Université de Saint-Boniface

Président de l'ACPI (2009-2012)

 

Kanata : je suis ici

 Votre projet est vraiment porteur de sens. C’est un outil qui nous permet d’aider les élèves à développer le sentiment d’appartenance à la communauté francophone et à valoriser la diversité culturelle de notre pays. 

Corrine Simiganoschi et Lianne Lefebvre, enseignantes (Ontario)

 

Cet outil me permet d’aider tous mes élèves, peu importe leur niveau de compétences linguistiques. Les photos, la présentation dynamique, les thèmes abordés accrochent les garçons de mon groupe.

Raynald Dupuis, enseignant (Manitoba)

 

Le grand besoin, c’est l’oral. Kanata : je suis ici crée des situations de communication authentiques pour faire parler les enfants de ce qui leur ressemble et ce qui les touche.

Annick Godin-Thériault, consultante pédagogique (Nouvelle-Écosse)

 

Ça tombe tellement à point. L’année prochaine, on veut mettre l’accent sur l’écrit. Mais pour maîtriser l’écrit, il faut d’abord maîtriser l’oral.

Yvonne Careen, directrice d’école (Territoires du Nord-Ouest)

  

As a consultant at the Aboriginal Education Directorate, I am pleased to have had the opportunity to review this resource and to provide guidance/support for the “Kanata : je suis ici for Apprentissage Illimité” project. Through storytelling, this project aims to promote identity and language awareness; engage students in interactive discussions and games through the sharing of cultural knowledge, it is expected the results will yield an increase in shared acceptance and cultural awareness.

I believe that this project will definitely create some remarkable changes in students. It will help the students to become aware of their identity while learning about others.

I would also like to acknowledge the generosity and willingness of all participants that took the time to share their experience to enrich this project.

 I congratulate you on your planning of this project and on the positive impact that this project will have in many schools and communities. It is designed to provide valuable educational support to teachers and school divisions.

Marlene Gallagher, Education Consultant, Aboriginal Education Directorate, Manitoba